La Via Domitia

Voyage d'art et d'histoire

La Via Domitia

C’est sur le site du bois de la Vallongue à Pinet que se trouvent les étonnants vestiges de la Via Domitia. Cette antique Voie Romaine, classée monument Historique, y est remarquablement conservée. Elle est mise en valeur grâce à de nombreux panneaux d’informations expliquant son histoire et une coupe transversale permet d’en savoir davantage sur sa construction.

Un peu d’histoire

Au IIème siècle avant J.C., l’empire Romain domine la Méditerranée. C’est alors que les légions romaines, menées par le Consul Cneius Domitius Ahenobarbus, franchissent les Alpes pour conquérir le territoire allant de l’Italie à l’Espagne. Cette région deviendra la Province de Transalpine.

Une fois établis, les Romains construisirent d’un bout à l’autre de la province une artère principale qui prit le nom du conquérant Domitius : la Via Domitia.

Aux abords de cette route ils fondèrent plusieurs colonies de peuplement et le territoire fut entièrement aménagé par la mise en place d’un cadastre et d’une urbanisation propres aux romains.

Une route militaire et stratégique

Cneius Domitius Ahenobarbus, chargé de coloniser la province avec ses légions, va construire une voie terrestre, dans le but de s’implanter dans le sud de la Gaule et d’assurer définitivement les possessions de Rome en Espagne.

Cette route revêt avant tout un sens militaire et stratégique : elle devait être praticable toute l’année (contrairement à la navigation maritime) et permettre aux armées romaines de se déplacer le plus directement et le plus vite possible.

Par la suite la Via Domitia deviendra un axe de communication, propice aux échanges et au commerce. Elle sera fréquentée par les marchands, voyageurs et les pèlerins jusqu’au Moyen Âge.

Les bornes milliaires

Sur ce tronçon de la Via Domitia on peut y découvrir 2 bornes miliaires.

Comme son nom l’indique les bornes miliaires jalonnent la voie tous les « milles romains » (1 mille romain =,1481m, le pas romain étant double).

Comme aujourd’hui, elles avaient pour fonction de se repérer sur la voie et d’évaluer les distances. Mais outre cet usage la borne sert aussi de support pour la propagande. En effet, on peut y lire le nom de l’empereur et son titre, ainsi que les réparations qu’il a entrepris sur la voie.

Un char romain ?

C’est le symbole contemporain de la Via Domitia, ce char s’appelle le cursus publicus. Il représente néanmoins une des fonctions essentielles de cette route antique : la fonction administrative.

Des réseaux avec des relais et stations vont se créer pour faire circuler l’information. La poste impériale avec le courrier officiel sera transporté dans une « voiture » légère (cisium) avec une moyenne de 75km/jour et parfois le double !

A voir aussi : circuit de randonnée sur la Via Domitia

Crédit photos : Natacha Durrieu
REPRODUCTION DES PHOTOS INTERDITE