Les trésors de Méditerranée : un écosystème à préserver

C'est dans ma nature

Fonds marins grouillants de vie, réserves de vie sauvage, garrigue riche en plantes aromatiques… Profitant des vents chauds et d’un soleil brillant toute l’année, un incroyable écosystème borde la Méditerranée. Mais si plantes et animaux s’épanouissent dans l’Hérault, leurs habitats naturels sont fragiles et il est nécessaire de les protéger. Lors de vos explorations et visites autour d’Agde, de Pézenas, de Vias et de Portiragnes, adoptez un comportement responsable. Pour préserver les plus beaux trésors de Méditerranée, nous vous donnons quatre règles à respecter.

1 • Observer les grands animaux marins

Dans les profondeurs du littoral agathois, on peut observer des dauphins, cachalots, baleines, rorquals, thons rouges, espadons, poissons-lunes et tortues caouanne attirés par la douceur et la qualité des fonds marins.
Il suffit aux plaisanciers de respecter quelques règles pour les observer tout en les respectant : réduire la vitesse à 5 nœuds, faire cap parallèlement au groupe de cétacés et respecter une distance de 100 m minimum, ne pas les poursuivre… Ces observations sont possibles avec certains bateaux qui organisent des sorties en mer. Tout près de la côte, laissez la nature vous émerveiller par la richesse des fonds marins dans l’Aire Marine Protégée de 6000 hectares. Ici, vous êtes au royaume des poissons et autres mammifères marins. La pêche y est interdite et la plongée très réglementée. Au départ de la plage, vous pouvez découvrir cet espace en empruntant le sentier sous-marin du Cap d’Agde, muni de palmes, masques et tuba, partez à la rencontre des paysages sous-marins et des habitants agathois à nageoire et écailles tout en respectant leur habitat naturel.

2 • Penser à la posidonie

Si les terres héraultaises foisonnent de plantes colorées et d’arbres aux parfums exaltants, ces mêmes teintes verdoyantes colorent les fonds marins. En plein cœur de l’aire marine protégée, une fleur aquatique endémique, la posidonie, fait la fierté des Agathois et le bonheur des rascasses, congres et autres serrans. La survie de l’écosystème méditerranéen dépend en grande partie de la préservation de ces herbiers.
Alors, pendant que vous lézardez sous le soleil héraultais, un conseil : veiller à ne rien jeter ! Un emballage, un flacon de crème solaire, une bouteille… Emportés par les flots, ces objets pourraient se retrouver dans la Méditerranée. Pour vos séances de bronzage, n’emportez que le strict nécessaire et ne laissez aucun déchet sur la plage. Avec ce petit geste plutôt facile à réaliser, vous préservez les poissons, dauphins et tortues d’Agde.

3 • Dans la garrigue, cueillir… l’instant

Grand romantique, vous aimez offrir un bouquet de fleurs ? En empruntant les sentiers à travers la garrigue, attendez à vous à en voir de toutes les couleurs. Mais souvenez-vous d’une chose : ces belles plantes endémiques, n’ont pas vocation à terminer dans un vase ! Enracinées au milieu des bruyères, c’est ici qu’elles s’épanouissent.
Lors d’une randonnée dans l’arrière-pays, serpentez entre les cistes, les orchidées, les coquelicots et le chèvrefeuille. Respirez leurs parfums et admirez les teintes vives de leurs pétales. Pour une journée dans la garrigue, voici les quelques règles à suivre : ne pas cueillir les fleurs, ne pas fumer, rester sur les sentiers balisés et surtout profiter des senteurs de la nature méditerranéenne.  

4 • Se tenir à distance des oiseaux

Les oiseaux aiment aussi se reposer chez nous ; certains s'installent pour passer l’hiver, d’autres font une halte dans leur voyage pour quelques jours ou quelques mois.
Ils choisissent principalement les réserves du Bagnas et de la grande Maïre. Balbuzards, aigrettes, hérons pourprés… plus de 250 espèces viennent profiter de la douceur de vivre dans les marais, outre les oiseaux, qui abritent une faune et une flore très riches.
Grâce aux activités de découverte proposées toute l’année, vous pourrez venir les observer. Équipé de jumelles et à distance de leur habitat naturel, regardez-les déployer leurs ailes. Au milieu d’un environnement unique, vous êtes invité à passer un moment aux côtés des habitants à plume des côtes languedociennes, en compagnie d’un spécialiste du site. Bien évidemment, cette invitation implique une condition : ne pas troubler la tranquillité de ce milieu fragile.

Crédit photos : Adobe Stock - ADENA - R. Dupuy de la Grandrive
REPRODUCTION DES PHOTOS INTERDITE

Mon séjour idéal

Séjour idéal supprimé Annuler