Lézignan la Cèbe

La capitale de l’oignon doux

Les gastronomes amateurs de saveurs fines connaissent et apprécient l’oignon de Lézignan. Petite escapade dans le village détenteur de ce savoir-faire séculaire.

Les riches heures de Lézignan

La présence de pierres taillées sur le Causse montre des traces d’occupation du terroir Lézignanais depuis plus d’un million d’années. Des découvertes sur le plateau de l’Arnède indiquent que le territoire était occupé durant l’époque antique et il semble qu’une villa romaine, fondée au Ier ou au IIe s. par un nommé « Licinius », serait à l’origine de Lézignan.

L’église Sainte-Marie fondée au XIe s. est reconstruite vers 1670. Elle possède une Piétà en albâtre du début du XVe s. ainsi qu’un imposant retable du XVIIe s. 

Au XIIIe s.,  les Templiers et les Bénédictins de l’abbaye Saint-Sauveur d’Aniane sont co-seigneurs de la communauté. Ce sont les Templiers qui sont à l’origine de la fortification du village dont il reste encore deux portes.

Vers 1462, Lézignan devient Lézignan-la-Cèbe.

1614, Pierre de Ribes fait construire le château et devient, avec les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, co-seigneur du village. Peu avant la Révolution, le château deviendra la propriété de la famille Carrion de Nisas. Aujourd’hui, il appartient à la famille d’Ormesson, descendante des Carrion de Nisas. L’allée de platanes qui conduit au portail du château est majestueuse et pittoresque.

Continuer la lecture

La cèbe, star du terroir

C’est l’oignon doux, la cèbe, qui fait la réputation du village. Originaire du Moyen-Orient, la culture de la cèbe s’est développée au XIVe s. et le nom de Lézignan-la-Cèbe est attesté depuis la fin du XVe s. La culture de la cèbe est favorisée par l’abondance de l’eau dans le sous-sol Lézignanais : les “cébières” sont dotés de pousaranques, puis, au XVIIe s., de norias pour puiser l’eau nécessaire à l’arrosage des oignons.

Les producteurs de cèbe font découvrir les vertus de ce légume, notamment à l’occasion de la « Foire de l’oignon », en juillet. Symbole du village, elle en est tout naturellement devenue « le légume totémique » et c’est alors la reine des festivités !

Zoom sur

Le bois de Riquet

Ce site archéologique est riche en ossements et en artefacts qui attestent de la présence humaine depuis un million d’années. Des campagnes de fouilles y sont menées et les archéologues proposent ponctuellement des visites. Vous serez surpris par la valeur des découvertes et le cortège d’animaux dont on a retrouvé la trace : mégacéros, rhinocéros, mamouth, ours, cheval. Les os fracturés par l’homme sont associés à une à une industrie lithique importante. Et le site n’a pas encore livré tous ses secrets !

Clin d’œil sur

Quelques-unes des vertus de la cèbe

Parmi les propriétés de ce légume consommé cru, on note qu’il est énergétique, anti-rhumatismal et qu’il fait tomber la fièvre.

Nos brochures sur Lézignan la Cèbe

  • GUIDE DE VISITE - LÉZIGNAN-LA-CÈBE
    Le guide pour découvrir Lézignan la Cèbe, capitale de l'oignon doux.

    Carnet d’adresse

    Office de Tourisme

    Bureau d’information
    20 place du 14 juillet
    34120 Pézenas
    Téléphone : 04 67 98 36 40
    Email

    Mairie

    Rue de la mairie
    34120 Lézignan la Cèbe
    Téléphone : 04 67 98 13 68
    www.mairie-lezignan-la-cebe.fr
    Email

    • logo vignobles et découvertes
    • logo Grands sites Occitanie SDF