L’ÉTÉ OCCITAN AU MUSÉE AGATHOIS

Date / horaire

Du 12/08/2020 au 12/08/2020 : mercredi.
Du 19/08/2020 au 19/08/2020 : mercredi.
Du 21/08/2020 au 21/08/2020 : vendredi.
Du 26/08/2020 au 26/08/2020 : mercredi.
Du 28/08/2020 au 28/08/2020 : vendredi.
Du 03/09/2020 au 04/09/2020 : jeudi, vendredi.
Du 11/09/2020 au 11/09/2020 : vendredi.

Programme

♦ MERCREDI 12 AOÛT À 19H00 « La Mal Coiffée » ● Concert chants polyphoniques Laëtitia Dutech : voix, tambureddu, adufe, bendhir, tambour Myriam Boisserie : voix, pétadou, chacha, kayamb, adufe Marie Coumes : voix, tambour sur cadre, roseau Karine Berny : voix, bombo leguero, chacha
Originaire du Minervois, La Mal Coiffée réinvente un chant polyphonique où la poésie et la langue occitane sont indissociables de l’expression populaire. Ancré dans la modernité, ce travail fait résonner le timbre de voix languedocien, un timbre profond et chaleureux soutenu par un puissant jeu rythmique. La Mal Coiffée revisite le répertoire de 15 ans d’aventures polyphoniques ! Du premier album « Polyphonie occitanes » à « L’embelinaire », La Mal Coiffée vous invite à redécouvrir une œuvre qui ne cesse de s’enrichir de chansons glanées au gré des rencontres dans le Minervois ou ailleurs, de textes de grands poètes languedociens (Léon Cordes, Louisa Paulin, Jean-Marie Petit...), arrangés pour le chant polyphonique. Des trésors que La Mal Coiffée vous propose de partager le temps d’une soirée...

♦ MERCREDI 19 AOÛT À 19H00 Duo Rodin et Rosalie Baudry ● Concert « Polatocha ». En partenariat avec le CIRDOC- Institut occitan de cultura (promotion de la création occitane contemporaine). Rodin Kaufmann : chant, machines. Rosalie Baudry : chant, violon. Poésie, musique, intime et performance.
Il n’existe pas d’écureuil volant en Occitanie. Fort de cet amer constat le duo formé par Rosalie Baudry au violon et au chant, et Rodín au chant et machines, invente une chimère poétique, à l’image de cet absent rongeur fluorescent. Le poète occitan pluri-forme et la jeune violoniste de formation classique fabriquent une musique délicate, où les tournes de violon minimalistes et répétitives rencontrent le son brut des samplers, synthétiseurs analogiques et TR 808. Un écrin où se mêlent les influences de Steve Reich, Philip Glass ou Terry Riley aux contrepoints des baroques français, les thèmes rugueux des violoneux alpins aux sons urbains et électroniques de la bounce music ou du chopped and screwed. Leurs deux voix portent les mots du poète, mettant en jeu une large palette de possibilités, du spoken word à la polyphonie. La poétique occitane contemporaine, fragile mais vive comme leur animal totem, prend son envol pour un moment suspendu.

♦ VENDREDI 21 AOUT À 18H30 « Le camp d’Agde et les artistes catalan » ● Conférence par Christian Camps. Association fondatrice du Musée agathois « Escolo dai Sarret ».
Parmi les 24 000 réfugiés du camp d’Agde en 1939, des artistes catalans ont su faire apprécier leur talent, à tel point que Jean Félix, maire, les a sollicités pour embellir la salle des mariages de la mairie (aujourd’hui maison du cœur de ville). Ils ont aussi œuvré au musée agathois. Il s’agit du peintre Pere Cadena (1906-1974), du ferronnier d’art Antoni Clavell (1902-1981) et du sculpteur Angel Tarrac (1898-1979). On doit au peintre Barba des aquarelles sur les danses et les costumes agathois, ainsi que des portraits.

♦ MERCREDI 26 AOÛT À 19H00 « Manu Théron solo » ● Concert « Le tombeau suspendu » Du Raggamuffin à la Classica Napoletana...
Dans ce solo voix et tambours sur cadre, Mànu Théron s’accompagne d’un bendir ou d’un pandeiro pour retracer avec joie et volubilité les parcours de ces chants, ne s’interdisant aucune citation, du Raggamuffin à la Classica Napoletana, du chant Sépharade aux musiques occitanes. Ainsi on retrouve avec lui une géographie musicale de la dérive, on en brave les tempêtes, on en exalte les accalmies heureuses, on en savoure les havres et les refuges. Déployés et vivants, l’interprétation, le chant et les commentaires de Mànu Théron célèbrent avec verve une méditerranée décloisonnée, et délivrent à l’auditeur la passion et la ferveur que ces mélodies ont porté jusqu’à nos rivages. Le tombeau suspendu est ici cet hommage rendu au trésor anonyme des musiques populaires de méditerranée, qui laissèrent autant de chants et de mélodies comme autant d’espérances à l’attention de ceux qui en sont dépourvus, comme autant de possibilités de se rassasier ou de s’abreuver, grâce aux espoirs et aux chants de ceux qui les ont précédés.

♦ VENDREDI 28 AOÛT À 18H30 « La vigne et le vin en Languedoc » ● Conférence par Michel Adgé, Président de l’association «L’Ecole du Sarret » fondatrice du Musée agathois
«Un passé des plus prestigieux parmi les régions viticoles de France». On trouvera ce titre provocateur, tellement on a l’habitude d’entendre dire "Enfin, on fait de bons vins dans le Midi !” Et pourtant, quelle est la région viticole de France qui peut se vanter d’être celle où l’on a bu du vin pour la première fois (VIIe siècle av. J. C.) ? Celle où l’on trouve actuellement les plus anciennes traces de plantations de vignes (VIe - IVe siècle av. J. C.) ? Celle où l’on trouve les plus anciennes traces de vinification et d’exportation de vin (IIe siècle av. J. C.) ? Et, pour une époque plus récente, celle qui, avec le Bordelais, a appris à greffer aux autres vignerons pour sauver leurs vignobles du Phylloxéra ? Celle aussi où l’on a cultivé avec succès le... L’étude de l’Histoire est plus utile qu’on ne le pense en notre temps, ne serait-ce que pour se débarrasser des idées reçues.
20H00 Dégustation des vins Bio de Cathy Do, Domaine Campaucels à Montagnac.

♦ JEUDI 3 ET VENDREDI 4 SEPTEMBRE À 18H00
« Les moules farcies à l’Agathoise » ● Cuisine en direct participative avec Michel Adgé.
Escolo dai Sarret. Avec les commentaires en occitan et français par Christian Camps et Michel Adgé.
Jeudi 3 ● Première partie : recette de la farce et de la sauce.
C’est l’un des plats le plus long à préparer quand on veut le faire bien dans les normes, au point que les Agathoises l’appelaient "la beugado”, c’est-à-dire la lessive, du temps où celle-ci se faisait une fois par mois, en deux jours, à l’eau bouillante avec des cendres de sarments comme détersif...Il faut des moules de mer les plus grosses possible. Pour la farce, la chair à saucisse n’est bonne que pour les fainéants, ou quand on est pressé, ou encore pour ceux qui n’aiment pas les bonnes choses : je ne tolère même pas que le boucher me hache mes viandes.
Vendredi 4 ● Deuxième partie : garnissage et cuisson des moules. Le lendemain, garnissage des moules (j’aurai besoin d’aide), passage à la poële dans l’huile bouillante, flambage à l’alcool, ajout de la sauce, laisser mijoter, goûter de temps en temps et, si nécessaire, saler avec l’eau qu’ont rendue les moules. (J’espère finir chaque jour en deux heures). On doit noter que, n’étant pas habilité à nourrir d'autres que ma famille, ce sera uniquement une démonstration, et non une séance de dégustation. Cependant, je ne serais pas de force à me battre contre ceux qui voudront me chaparder quelques moules, mais je ne serai pas responsable s’ils se mettent ainsi en infraction...

♦ VENDREDI 11 SEPTEMBRE A 19H00 « Octopus » ● Concert Trio de Vielles à roue + DJ. Trans’rivages «Viellent-Ils mieux sous les mers ». Avec Pierre Tissot : vielle alto, chœurs. Jean-Brice Viétri : vielle alto, chant, percussions. Marie Friedmann : vielle soprano, chant. + D.J.
Octopusss... ou la pieuvre par 3, plusieurs mains pour un seul instrument : la vielle à roue. Alt'eau ou sopran'eau, ils nagent tutti en toute eau pour des airs avec ou sans voix, des airs à écouter qui ont du chien. Mazurka, rondeau, fandango, scottish, chapeloise... rien n'arrête le poulpe. Octopus vous invite à bord pour voyager de musiques en rivages et apprendre tout de ce singulier instrument...


> entrée libre
> places limitées
> réservation conseillée
Dates
Le 12 août 2020 a 19h00, Le 19 août 2020 a 19h00, Le 21 août 2020 a 18h30, Le 26 août 2020 a 19h00, Le 28 août 2020 a 18h30, Tous les jeudis, vendredis du jeudi 03 septembre 2020 jusqu'au vendredi 04 septembre 2020 a 18h00, Le 11 septembre 2020 a 19h00
Adresse
MUSÉE AGATHOIS JULES BAUDOU. 5 rue de la Fraternité
34300 AGDE
Tél
+33 4 67 94 92 54
Organisateur
MUSÉE AGATHOIS JULES BAUDOU