EXPOSITION MELET

Date / horaire

Du 04/07/2020 au 29/08/2020 : lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi (De 10h00 à 13h00 et de 15h00 à 19h00).

Programme

Peintures, sculptures, dessins

Melet laisse derrière lui des centaines d’oeuvres - huiles sur toile, gouaches, dessins (gravures et lithographies) mais aussi des sculptures - dont la Ville d’Agde et ses deux filles vous proposent aujourd’hui une sélection inédite.

Entrée libre.

Mordechai Litmanowitsch, Meletde son nom d’artiste, est né à Varsovie en 1933 ; le 23 ou le 27 septembre, on ne le saura jamais puisque son acte de naissance a brûlé dans l’incendie du ghetto en 1943. Une enfance douloureuse, témoin des horreurs de la guerre et marquée par l’exil, des plaines de Sibérie jusqu’en Palestine pour fuir le nazisme.

Au printemps 1958, après une année à l’école des Beaux-Arts de Tel Aviv, le jeune peintre part pour la France avec 10 dollars en poche. De 1959 à 1964, il suit les cours de l’école des Beaux-Arts de Paris, découvrant l’effervescence artistique et la vie parisienne. Melet se cherche et expérimente les techniques en vogue (recherche de formes abstraites, travail sur la matière, peinture au couteau) avant de s’orienter définitivement, dans les années 70, vers le symbolisme. Un mode d’expression qui, selon lui, lui permet de réaliser la symbiose entre ses idées et sa quête de l’esthétisme. Pour autant, le peintre n’appartient à aucun courant pictural, se nourrissant d’influences multiples, comme les teintes colorées de Chagall ou les compositions de Jérôme Bosch. il puise son originalité dans ses sujets plus que dans sa manière de peindre. Au début, Melet se concentre sur le dessin et la composition rigoureuse de la toile. Puis il travaille la matière, la couleur qu’il dilue comme si c’était de l’aquarelle. Ses coulées de couleurs maîtrisées s’unissent, se mélangent, se superposent jusqu’à produire un effet de transparence qui donne par ailleurs une certaine profondeur aux tableaux.

À partir de 1970, Melet se consacre également à la sculpture, apprenant à souder et à forger dans un lycée professionnel de Vitry-sur-Seine. Un art de la flamme qui lui ouvre de nouvelles voies. Les silhouettes métalliques aux contours torturés qu’il imagine à partir de baguettes de fer se figent dans l’espace, tantôt en équilibre, tantôt en déséquilibre, mais toujours en mouvement. Au début des années 1990, Melet s’installe à Agde, en plein cœur du centre historique. Là, il explore d’autres approches, comme le travail de la terre ou des compositions éphémères à base de détritus, papiers et plastiques qu’il photographie. Mais l’essentiel de son travail portera sur l’illustration de la Bible. Un rêve commencé dans les années 80 et qu’il poursuivra jusqu’à sa mort, en 2012, mais qui restera inachevé. Ce travail se compose d’environ 300 œuvres, réalisées à l’encre, aux pastels, à la craie, aux stylos et aux feutres... Melet laisse derrière lui des centaines d’œuvres - huiles sur toile, gouaches, dessins (gravures et lithographies) mais aussi sculptures - dont la Ville d’Agde et ses deux filles vous proposent aujourd’hui une sélection inédite. L’occasion de découvrir ou redécouvrir un artiste qui peint l’homme universel, celui d’hier et d’aujourd’hui, l’homme aux prises avec les éléments, avec sa destinée, avec l’Histoire

Dates
Ouvert tous les jours sauf : dimanche du samedi 04 juillet 2020 jusqu'au samedi 29 août 2020
Adresse
ESPACE MOLIÈRE. Place Molière
34300 AGDE
Tél
+33 4 67 32 35 76